Gazette universelle (1789-1792)

Titres alternatifs

Gazette universelle, ou Papier-nouvelles de tous les pays et de tous les jours

Notes

Fondé par Antoine Cerisier, Joseph François Michaud et Pascal Boyer ; ce dernier est tantôt donné comme un des rédacteurs des Nouvelles politiques décrété d'arrestation en fructidor an V et condamné à la déportation en fructidor an VII, tantôt comme guillotiné le 7 juillet 1794.

Devient Nouvelles politiques nationales et étrangères le 15 août 1792.

"Un des rédacteurs de la Gazette universelle également massacré" (Gazette de Cologne, 23 août 1792).

Il existait en 1795 une Gazette françoise avec un sous-titre semblable : "Papier-nouvelles de tous les jours et de tous les pays".Voir Journal de Paris du 17 avril 1797, p. 841