00

Titre de Périodique

Année

1790

Lieu d'édition

Paris, imp. de Marat

Mois

janvier-décembre

Tome

n°84-326

Notes

Les insultes du no 97 (14 janvier 1790) contre Bouchet d'Argis, conseiller au Châtelet, valent à Marat un décret de prise de corps. Il se cache à Paris, puis s'exile à Londres. Il revient à Paris en mai 1790. Pendant son absence, des exemplaires contrefait sont publiés : "L'un des infâmes écrivailleurs qui, pendant mon absence, ont forgé sous mon nom le faux Ami du peuple, est le nommé VAUDIN." (n°137)
Vienne : avril-juin, n° 137-168