Journal de la cour et de la ville (1789-1792)

Titres alternatifs

Journal général de la cour et de la ville
Magasin historique, ou Journal général

Notes

Par Jacques-Louis Gautier de Syonnet (le Petit Gauthier), mort en 1809.
Rédacteurs : Jourgniac Saint-Méard et, en 1791, Guillaume Brune, futur maréchal d'Empire.
"Le journal de la Cour et de la Ville, connu sous le nom du Petit Gautier, dont l'auteur putatif, le capitaine Saint-Méard, a bien expié, par 38 heures d'agonie à l'Abbaye, les calembours orduriers de ses collaborateurs" (Peltier, Dernier Tableau de Paris, I, 200).
"Le Journal de la ville et de la cour [sic] a été saisi, l'imprimerie brûlée, l'appartement qu'occupait l'auteur dévalisé, tous les meubles brûlés;  il a été fort heureux de s'échapper un quart d'heure avant le pillage" (Gazette de Cologne, 23 août 1792 : De Paris, le 17 août). 
Le directeur d'un Petit-Gauthier ou la Petite poste (J. J. Lucet) fut frappé de déportation par le décret du 12 fructidor an VII. Le lien entre les deux périodiques n'est pas établi.