Gazette nationale ou Moniteur universel (1789-1799)

Titres alternatifs

Gazette nationale ou le Moniteur universel

Notes

Fondé par Charles Joseph Panckoucke ; à partir du 24 novembre 1789, les débats de l'Assemblée constituante y furent fidèlement transcrits grâce à la sténographie; Hugues Bernard Maret et Étienne Méjean figurent parmi les premiers rédacteurs.
Le site Retronews propose une numérisation complète de 1789 à 1901 (gratuite à la date de décembre 2019) : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34452336z/date
Voir aussi la "Réimpression de l'ancien Moniteur"
Le Moniteur universel continue après 1799, comme organe officiel du Consulat puis de tous les régimes jusqu'en 1868 ("Nous sommes autorisés à prévenir nos souscripteurs qu'à dater du 7 Nivôse [28 décembre 1799], le Moniteur est le seul journal officiel.")
Ne pas confondre avec le Moniteur universel de Paris, ni avec la Gazette de France devenue Gazette nationale de France.

  • Annonce dans le Mercure de France du 21 novembre 1789, p. 75-79
  • "Chez le même libraire [que le Mercure] se compose le Moniteur, à la manière anglaise, grand in-fol. chaque page de trois colonnes. Jusqu'ici le succès est médiocre ; il y a même des gens qui se permettent de le juger massif. D'autres croient qu'étant plus volumineux, il doit être essentiellement plus instructif." (Journal des révolutions, 1790, VII, p. 6)
  • "Gazette nationale, médiocre. Les Français, qui ont fait tant de livres, ne savent pas organiser une gazette ; ils ont la rage de substituer les réflexions aux faits, et l'esprit à l'histoire." (Journal des révolutions, 1790, VII, p. 8)
  • "Plus d’un sage lecteur pour lui se passionne ; / Moi je tremble à l’aspect de sa triple colonne / Où les raisonnements dans leur ordre rangés / Par l’article Francfort sont encore allongés." (Cubières, "Les journaux d’à présent", Almanach des muses, 1791, 207-214)
  • "Lettre à M. Reignier, rédacteur de la Gazette intitulé, le Moniteur universel", Actes des apôtres, ch. XXX
  • Cérutti : Lettre à MM. les rédacteurs du Moniteur universel au sujet de quatre scènes scandaleuses, 1790
  •  Voir 4 articles d'André Chénier dans le Moniteur de 1791.

Table de A. Ray : A-K , L-Z
Notice historique et bibliographique par Bidault