Courrier républicain (1793-1797)

Titres alternatifs

Courier républicain

Notes

Feuille royaliste. Suit et précède le Courier français. Reparut entre le 17 vendémiaire et le 24 brumaire an IV sous le titre de Journal des Français. Proscrite le 18 fructidor an V (1796). Mais il existait à nouveau un Courier républicain en 1797.
Fleschelles frères, Poncelin, Jardin, Auvray : frappés de déportation comme "propriétaires, entrepreneurs, directeurs, auteurs ou rédacteurs", par arrêté du 12 fructidor an VII. Auvray, 21 ans, déporté en Guyane mais qui "n'était en effet occupé qu'à la partie des séances" est libéré le 19 pluviose an VI (7 février 1798).
Beaulieu, rédacteur.