Ami du peuple (1789-1792)

Titres alternatifs

Le Publiciste parisien (n°1-5)
L'Ami du peuple, ou le Publiciste parisien, Journal politique, libre et impartial par une société de patriotes

Notes

Texte numérisé (non corrigé) + images des pages accessibles via liens hypertextes : voir ARTFL.
Suite du Publiciste parisien.
L'Ami du peuple devient, le 25 septembre 1792, le Journal de la République française.
En juin 1790, Marat publie parallèlement Le Junius français.