Abréviateur universel (1792-1797)

Titres alternatifs

Abréviateur universel ou Journal sommaire des opinions, productions et nouvelles publiques
Messager de la paix ou Abréviateur universel (mai 1797)

Notes

Quotidien jacobin de 4 pages ; directeurs : L. Brunot-Racine et l'abbé Brottier (neveu ?), remplacés en novembre 1794 par Lesage; en mai 1795 par F.-C. Plan ; en avril 1796 par J. G. Reynier.
Proscrit le 18 fructidor an V (septembre 1797). Continué sous le titre de Messager de la paix.