Aller au contenu principal

JOURNAL DE FRANCFORT

Denis Reynaud [02/03/2016]

Type : Quotidien politique

Aire géographique : Allemagne

Année début : 1793

Année fin : 1848 (ou après)

Dates extrêmes : 1er août 1793

Titre : Journal de Francfort

Suite du Titre : Avec privilège de sa Majesté Impériale

Modification(s) du Titre : Journal général de politique, de littérature et de commerce, avec privilège de S. A. S. Électorale Palatine (1793-1795)

Note sur le titre : Avant 1793, on nomme souvent « Journal de Francfort » des périodiques en allemand ou en français publiés dans cette ville mais qui ne portent pas ce titre.

Périodicité réelle : Quotidien

Collection étudiée : n° 1-180 (1er janvier-29 juin 1798); n° 182-362 (1er juillet-30 décembre 1799)

Pagination : aucune

Nombre de pages du numéro : 4, rares « suppléments » d’une page

Format : in-4°. Sur 2 colonnes

Lieu d’édition : Wesling jusqu’au 18 février 1794; puis Cologne; puis Francfort-sur-le-Mein à partir d’octobre 1794 (rue Hirschgraben à partir du 17 septembre 1799)

Contenu réel (rubriques) : Rubriques géographiques de type gazette. Les rubriques « Extrait des nouvelles de Londres » et « Extrait des nouvelles de Paris » sont les plus fournies, ainsi que celles les plus proches du lieu de publication : Des frontières de la Suisse, De Strasbourg, De Rastadt, Des bords du Mein, De Francfort. Au bas de la p. 4 : 1 à 7 annonces assez locales; quelques signalements, faire-parts et errata.

Formes du discours : Nouvelles politiques, lettres et pièces officielles; extraits d’une cinquantaine de journaux.

Orientation politique : Diversité des points de vue et neutralité apparente propres aux gazettes; insistance sur les revers militaires et les troubles intérieurs français.

Mentions d’autres journaux :

• L’Accusateur public (1799, n° 220)

• Actes des Apôtres (1799, n° 223)

• Affiches de Constance, feuille de correspondance en langue française (1798, n° 61)

• Affiches décadaires de Paris (1798, n° 90)

• L’Ami des lois (passim, 1799, n° 257)

• L’Ami du peuple (1798, n° 161; 1799, n° 186, 197, 198)

• L’Ami du Roi par l’ombre de Royou (1798, n° 161)

• Le Bien-informé (1798, n° 144)

• Le Bulletin de l’Europe (n° 315)

• Bulletin officiel des puissances coalisées (1799, n° 257)

• La Clef du Cabinet (1798, n° 63, 171, 172, 180; 1799, n° 229)

• Le Conservateur, « semi-officiel » (passim)

• Courier de Londres (passim)

• Courier de Paris (1799, n° 204, 257, 305)

• Courrier du Bas-Rhin (1799, n° 279)

• Courrier universel (1798, n° 162, 172; 1799, n° 305)

• Le Défenseur de la Patrie faisant suite à l’Ami du peuple (1799, n° 257)

• Le Défenseur des droits du peuple (1799, n° 309)

• Le Démocrate (1799, n° 257)

• L’Ennemi des oppresseurs et de toutes les tyrannies (des tyrans) (1799, n° 256, 289)

• Esprit des journaux (1798, n° 20)

• La Feuille du jour (1799, n° 206, 236, 257)

• Feuille politique (passim)

• Gazette d’Augsbourg (1799, n° 279)

• les gazettes de Bâle (1798, n° 36)

• la gazette de Bamberg (1798, n° 114)

• la Gazette de Bayreuth (1799, n° 257)

• la gazette de Brunn (1798, n° 128)

• Gazette de Bruxelles (1798, n° 98)

• Gazette de Charlestown (1798, n° 105)

• Gazette de France (1799, n° 186, 188)

• Gazette de Hambourg (1798, n° 107; 1799, n° 273)

• La gazette de Harlem (1799, n° 257)

• « Gazette de la Cour » (Londres) (passim)

• gazettes de la rive gauche du Rhin (1798, n° 15)

• Gazette de Lausanne (1798, n° 161, 277, 299)

• Gazette de Leyde (1799, n° 251 et passim)

• Gazette de Madras(1799, n° 267)

• Gazette de Manheim (1798, n° 122, 125; 1799, n° 252)

• Gazette de Musique (1799, n° 207)

• Gazette de Petersbourg (1799, n° 218, 228)

• Gazette de Prague (1798, n° 135)

• Gazette de Strasbourg (passim)

• Gazette de Toulouse (1798, n° 170)

• Gazette de Turin (1798, n° 179)

• Gazette de Vienne (1798, n° 117)

• La gazette de Zurich (1798, n° 153)

• La gazette française de Ratisbonne (1798, n° 103)

• La Gazette militaire (1799, passim)

• Gazette nationale (1798, n° 106; 1799, n° 317)

• Giornale filologico (1799, n° 198)

• Le Grondeur (1799, n° 257)

• L’Indispensable (1799, n° 305)

• Journal allemand de Francfort (1798, n° 174)

• Le Journal des dames (et des modes) (1798, n° 163, 175; 1799, n° 185, 204, 227, 276, 305)

• Journal des hommes libres (1798, n° 38, 56)

• Journal général de la littérature de France, prospectus, cahier n°1 (1798, n° 78, 108)

• Mercure de Ratisbonne (1798, n° 112)

• Le Mercure de Souabe (1798, n° 17)

• Messager (1799, passim)

• Le Messager des relations extérieures (1799, n° 186, n° 258)

• Le Messager du soir (1798, n° 124)

• Le Miroir (1799, n° 257)

• Le Moniteur (1799, n° 186)

• Morning Herald (1799, n° 215)

• Le Nécessaire (1799, n° 204, 243, 257, 269)

• L’Observateur (1798, n° 159; 1799, n° 258)

• La Parisienne, nouveau journal (1799, n° 253, n° 257)

• Père Duchesne (1799, n° 191, 197)

• Le Persévérant, nouveau titre du Journal des hommes libres (1798, n° 113)

• Petit Mercure Français, petite gazette française qui s’imprime à Giessen (1798, n° 123)

• Le Postillon de Calais (1799, n° 186)

• Le Propagateur (1799, n° 207, 215, 308, 337)

• Le Publiciste (1799, passim)

• La ci-devant Quotidienne (1798, n° 89; 1799, n° 257)

• Le Rédacteur, « le journal qui porte le caractère le plus marqué d’officialité » (passim)

• Le Républicain, ci-devant Journal des Hommes Libres (1798, n° 122, 144, 171)

• Le Républicain suisse (n° 153)

• Le Surveillant (1799, n° 206)

Le Thermomètre politique (1798, n° 188)

Mentions dans d’autres journaux : Journal politique de l’Europe, 7 août 1798; Gazette de Leyde, 1798, n° 20

Personnages : Bernadotte, Berthier, Brune, Buonaparte, Benjamin Constant et Sibuet (1798, n° 122), Drouet (1799, n° 200), La Pérouse (1798, n° 113), Lalande (capitaine de la flotte aérienne, 1799, n° 195, 215), Metternich, Pie VI (1799, n° 236, 256), Poultier (1798, n° 136; 1799, n° 258), Sidney Smith (son évasion à Paris : 1798, passim; ses exploits en Orient : 1799, passim), Mme de Stael (1799, n° 194)

Lieux : Allemagne (sa pacification), Cayenne, Égypte (expédition en), Genève (sa réunion à la République française), Louisiane et Floride (cédées à la France par l’Espagne, 1798, n° 149), Rastadt (Congrès de), Suisse, République cisalpine, Saint-Bernard (1798, n° 162)

Mots caractéristiques : Barbet, chouan, débarquement, déportation, égorgeur, télégraphe

Contexte politique immédiat : Fondé après l’occupation de la ville par l’armée française du général Custine (du 22 octobre au 2 décembre 1792)

Historique du journal : L’origine du journal français de Francfort remonte au 1er août 1793. D’abord publié à Wesling puis à Cologne sous le titre de Journal général de politique, de littérature et de commerce, il est tranféré à Francfort le 21 octobre 1794 (n° 278), mais ne prend son nouveau titre que le 19 mars 1795 (n° 78)

Bibliographie : Serge Poltoratsky, « Bibliographie des journaux et recueils périodiques publiés en langue française, dans les différents pays du globe », Bulletin du bibliophile belge, vol. 5, 1848, p. 408-415

Cote(s) : 1798-1799 : The University of Chicago Libraries, AN189 F8 J8 1083867 et 1083870 (numérisation Google). 1798-1800 : Biblioteca nazionale, Roma (numérisation Google). 1802 : Bibliothèque de l’État de Bavière, 4° Eph pol 13/1802.

Articles remarquables :

• Division en départements des pays conquis (1798, n° 15)

• Révolte nègre à Charlestown (1798, n° 56)

• « Petit tableau de Paris » (1798, n° 67)

• « Physionomie de Paris » par Poultier (1798, n° 87 et 88)

• Improbable projet d’expédition en Égypte (1798, n° 130)

• « une espèce de 18 fructidor contre les jacobins » (1798, n° 135)

• Bulletins télégraphiques (1798, n° 148, 150)

• Prise de Gibraltar par Buonaparte (1798, n° 170)

• Guillotine sur scène (1799, n° 216)

• Mesures contre les journaux du Directoire (1799, n° 257-258)

• Coup d’État du 18 brumaire (1799, n° 320)

• Réforme des enseignes parisiennes (1799, n° 337)

Annonces :

• Vente de Côte-rotie et de Château-Grillet par panier de 60 bouteilles (1798, n° 28)

• Leonhard, ci-devant coiffeur de la Reine de France (1798, n° 77)

• Remèdes anti-onaniens (1798, n° 96)

• Soiries lyonnaises à la foire de Francfort

• Signalements (1798, n° 14, 157)

• Joseph Haydn (1799, n° 207)

« Les Impossibles. Journal de Francfort n° 124. Londres » : caricature en couleur de 1793 ( ?), représentant une vieille femme, armée d’un sabre et sur le pied de laquelle pisse un chien, tendant un exemplaire du Journal de Francfort à un groupe bigarré de 7 officiers (BNU Strasbourg. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10225429x)