Aller au contenu principal

J89191

Pierre RétatLes Journaux de 1789. Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, 1988, p. 267-269
mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur


 

Numéro

191

Type

ANN

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Titre

VERSAILLES ET PARIS,/ OU RAPPORT DES SEANCES DE L’ASSEMBLEE/ NATIONALE ET DES COMMUNES DE PARIS/ [journalde Perlet]

Modification(s) du Titre

Rapport très exact... (à partir du n° II). Assemblée nationale,/ et Commune de Paris,/ ou Rapport très exact des séances de l’Assemblée Nationale et des Communes/ de Paris (n° LXXVII, 20 oct. 1789); s’y ajoute: Par continuation du journal intitulé: Versailles et Paris (à partir du n° LXXVIII, 21 oct. 1789).

Prospectus

Dans l’exemplaire BN, un prospectus de 2 pages qui doit dater environ du 20 août; un autre qui doit dater de janvier 1790.

Périodicité réelle

quotidienne (paraît tous les matins).

Collection en 1789

1.1, n° I-LX (1er août-30 sept.); t. II, n° LXI-118 (1er oct.-30 nov.); t. III, n° 119-180 (1er déc.-31 janv. 1790). Numérotation arabe des livraisons à partir du n° 100.

Collection

38 vol.

Pagination

discontinue.

Dimensions

117x197 mm.

Nombre de pages du cahier

de 8 à 16 p.

Format

in-8°.

Signatures

A (répétée).

Lieu(x) mentionné(s)

Paris.

Editeur(s)

Cuchet, rue et Hôtel Serpente. On adresse les avis "au sieur Perlet", même adresse (Prospectus) (n° IV-V, 4-5 août 1789 =>).

Imprimeur(s)

Valleyre jeune; Letellier et André (n° 120, 2 déc. 1789) =>; P. André (n° 134, 16 déc. 1789) =>.

Souscription

4 l./ mois, franc de port à Paris et en province (n° XXI, 22 août). "On souscrit à l’époque que l’on veut, pour un ou plusieurs mois, composés chacun de trente n°s", chez Cuchet, et en province chez les libraires et directeurs des postes (n° XXI, 22 août, Prospectus).

Permis de police

"Permis à Messieurs les Administrateurs de la Petite Poste et de la Grande Poste de faire circuler dans Paris et les Provinces, la Feuille périodique intitulée: Versailles et Paris. Fait à l’Hôtel de Ville le 3 sept. 1789. Signé l’abbé Fauchet, Président, le Comte de Miromesnil, Blonde" (n° XXXIV, 4 sept.; reproduit ensuite irrégulièrement).

Auteur(s)

d’après Tourneux (n° 10 290), les deux principaux rédacteurs furent Louis-François JAUFFRET, avocat au Parlement de Paris, et J. J. LENOIR-LAROCHE, qui a pris part au Mercure et au Moniteur (mais quand?).

Contenu annoncé

"Compte exact et précis des différents objets traités la veille, tant à l’Assemblée Nationale que dans celle des Repésentants des Communes de Paris, ainsi que des délibérations, arrêtés et décrets qui en émanent. On y trouve aussi les événements remarquables, tant de la Capitale que des Provinces" (prospectus d’août 1789).

Contenu réel

rubrique essentielle: Versailles, puis Assemblée Nationale; l’article Paris en fin de livraison est bref, et rend peu compte de l’activité de la Commune; irrégulièrement des articles Evénements, Variétés, Avis de publications, Châtelet (fin déc.), et même Nouvelles étrangères (n° 13, 21 déc.) A partir du n° IX, un sous-titre portant une nouvelle du jour, qui se développe en sommaire (souvent en capitales) occupant presque toute la première page.

Formes du discours

compte rendu assez succinct des séances de l’Assemblée Nationale. Le Prospectus promet précision, exactitude et impartialité. Le ton est impersonnel (sauf quelques marques ténues de l’énonciateur, et quelques éloges rapides de discours; aucun commentaire, ni prise de position explicite, ni évocation concrète de l’atmosphère de l’Assemblée). Les anecdotes et nouvelles sont brèves: l’événement est éludé, ou transmis uniquement à travers les débats de l’Assemblée.

Orientation idéologique

"Réflexions dirigées par le plus pur patriotisme" (Prospectus). Quelques très rares allusions aux "ennemis de l’Etat" ou aux "ennemis de la révolution". Eloge du courage de Robespierre dans la discussion sur la loi martiale (n° LXXIX, 22 oct.).

Mention(s) d’autres journaux

Motions de Babouc (n° 128, 10 déc.; 139, déc.).

Libraire(s)

avis contre l’édition concurrente de Dufour: n° 128 (10 déc.), n° 135 (17 déc.).

Diffusion

Petite motion de Babouc en faveur des colporteurs (n° 144, 26 déc.).