Aller au contenu principal

J89175

Pierre RétatLes Journaux de 1789. Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, 1988, p.  246-247

mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur


 

Numéro

175

Type

JP

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Année fin

1790

Titre

SOTTISES/ DE LA SEMAINE

Epigraphe

elles changent à chaque numéro (de Boileau, de la Pucelle de Voltaire, surtout).

Dates extrêmes

[18 décembre 1789-15 mars 1790 (?)[.

Périodicité annoncée

bihebdomadaire, mardi et vendredi (n° I, p. 2); trihebdomadaire, lundi, mercredi et vendredi, à partir du n° 11 (22 janvier 1790?).

Collection en 1789

n° 1-30, sans date [18 déc. 1789-15 mars 1790 (?), chronologie établie grâces aux indices internes et à la périodicité annoncée].

Pagination

par numéro (8 pages).

Dimensions

115x193 mm.

Nombre de pages du cahier

8 p.

Format

in-8°.

Signatures

par numéro (A4).

Illustrations

titre remarquable: une tête cornue, barbue, langue tirée, avec de part et d’autre, les éléments du titre.

Editeur(s)

Pain, Libraire au Palais Royal (n° 11, 22 janv. 1790 =>).

Imprimeur(s)

"De l’imprimerie de la Veuve Vérité" (n° 1-6); "La veuve Vérité, mon Imprimeuse bien usée, bien déchirée, bien violée, épouse Girouard, Imprimeur, rue du Bouloi, n° 28" (n° 7, 8 janv. 1790).

Souscription

6 1./ 3 mois (n° 11, janv. 1790).

Contenu annoncé

"Comme M. Panckoucke, je veux instruire le public. Plus que lui je tâcherai de l’amuser". La feuille "aidera les réflexions de ceux qui n’ont pas l’habitude de penser seuls" (n° 1, p. 2). Appel à communiquer des "sottises" au journal (n° 4, p. 8).

Contenu réel

petites nouvelles, dialogues ridicules, anecdotes, courtes remarques, lettres fictives et burlesques. La plaisanterie (assez plate) frappe dans toutes les directions, contre les moines, Maury, le Vicomte de Mirabeau, l’Assemblée Nationale, Bailly, La Fayette. Petite satire en pot-pourri. Le journal prend une tournure de plus en plus contre-révolutionnaire à partir de janvier et surtout de février 1790.

Censure

le colporteur des Sottises arrêté par les "archers du Palais- Royal" (n° 4, 29 déc.).

Cote(s)

BN 8° Lc2 322, 322a (n° 1-3, éd. diff.); Newberry FRC 5.1334 (n° 1- 28).