Aller au contenu principal

J89145

Pierre RétatLes Journaux de 1789. Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, 1988, p. 207-208
mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur   


 

Numéro

145

Type

DP

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Titre

LE PATRIOTE VERIDIQUE,/ OU/ L’HOMME DE PROVINCE

Modification(s) du Titre

le titre du Prospectus porte incorruptible au lieu de véridique

Dates extrêmes

[début décembre 1789].

Prospectus

sans date [fin nov.], 4 pages, imprimeur: Cellot (2 exemplaires dans la collection BN).

Périodicité annoncée

trihebdomadaire (mardi, jeudi, samedi).

Périodicité réelle

inconnue.

Collection en 1789

la collection BN ne contient que le n° I et le n° IV, sans date; les lettres qu’ils contiennent sont datées 15 et 26 novembre; mais, selon le Prospectus, "les trois premiers numéros seront livrés jeudi prochain, 3 déc.".

Pagination

par numéro (16 pages).

Dimensions

132x198 mm.

Nombre de pages du cahier

16 p.

Format

in-8°.

Signatures

par numéro (A8).

Editeur(s)

"Se trouve à Paris chez M. Etienne rue des Quatre-vents, hôtel de Lorraine, et chez les Marchands de Nouveautés" (fin du numéro).

Imprimeur(s)

L. M. Cellot.

Souscription

4 l./ mois, 10 l. 10 s./ 3 mois, 20 liv./ 6 mois, 36 l./ an pour Paris, 51./ mois, 13 1.10 s./ 3 mois, 26 1./ 6 mois, 45 l./ an pour la province.

Contenu annoncé

"cet ouvrage, en forme de lettres, présentera moins encore des faits, que des réflexions patriotiques sur tout ce qui se passe autour de nous". Pas de "nouveautés" ni de "calomnies", mais des faits "scrupuleusement vrais". Les auteurs dévoileront les "causes secrètes des événements"; analyses d’ouvrages; quelques numéros consacrés à un "détail sommaire de la politique intérieure et extérieure, des principaux objets qui occupent l’assemblée nationale" (Prospectus).

Contenu réel

"Lettres" d’un provincial à un ami parisien; discours continu sur l’actualité, surtout sur les causes des événements d’octobre.

Orientation idéologique

le journal est destiné aux "gens honnêtes et vertueux", aux "vrais citoyens amis de l’ordre, mais jaloux de la liberté" (Prospectus). Eloge de La Fayette, de sa prudence et de sa fermeté: "Combien le peuple a besoin d’être protégé de lui-même"! Révélation des "ressorts secrets" qui ont provoqué les journées d’octobre: complot de la "faction" [orléaniste] (encore appelée "clique" des "aristo-démocrates" ou "faction patriote"), alliée aux "aristocrates", pour droguer les Gardes-du-corps, affamer Paris, exciter la licence populaire, faire fuir le roi, empêcher la Constitution....

Mention(s) d’autres journaux

sur le Furet parisien: n° I (p. 13).

Autre

Brissot, dans le Patriote français, n° 80 (27 oct.) dénonce le Patriote véridique parmi des "brochures infâmes et des bulletins incendiaires". Il doit s’agir d’un pamphlet qui porte le même titre que le journal.

Cote(s)

BN 8°Lc2 281; Harvard Fr 1325.867.30 (Prospectus)