Aller au contenu principal

J89138

Pierre RétatLes Journaux de 1789. Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, 1988, p. 198-199
mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur  


  

Numéro

138

Type

PB

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Titre

L’OBSERVATEUR/ FRANÇOIS,/ AMI DE LA PATRIE,/ A/ La NATION ASSEMBLEE./ LETTRE PREMIERE, [etc.]/ D’UN membre du Tiers-Etat.

Modification(s) du Titre

à partir de la lettre seconde, un sous-titre définissant l’objet traité après Nation assemblée.

Epigraphe

différentes pour chaque lettre, tirées d’Horace, Perse, Ovide.

Dates extrêmes

[avril 1789 (?)].

Collection en 1789

Lettre première-Lettre 4°, sans date.

Pagination

par numéro (de 37 à 45 pages).

Dimensions

128x203 mm.

Nombre de pages du cahier

16 p.

Format

in-8°.

Signatures

par numéro (A8-B8...).

Contenu annoncé

l’auteur annonce son plan au n° 1 (p. 3). Il prévoyait plus de quatre lettres, et à la fin de la quatrième en annonce une autre sur le luxe. Le "but" des lettres est "la félicité réelle et constante de ma Patrie, la Gloire et la tranquillité du Roi" (n° 1, p. 2).

Contenu réel

discours suivi et construit, d’allure très théorique, qui traite d’abord du gouvernement (préférence pour le monarchique: un roi "bon et sage régulateur", élu et père de ses sujets, et la nation "législative"), puis des vices de l’administration (despotisme ministériel, corruption), enfin de la réforme de l’administration et des moeurs.

Orientation idéologique

l’auteur adresse ses réflexions surtout aux députés. Il loue la sagesse du roi et de son "généreux ministre", attend la disparition de tous les abus de la réunion des "sages et vertueux Députés de la Nation". Le point de vue est régressif et rigoureusement moral: il s’agit de revenir à la primitive monarchie; il s’agit surtout de réformer les "moeurs", de restaurer la "vertu" pour trouver le bonheur. Le "moment de la révolution" va permettre d’écraser les deux "monstres" de l’égoïsme et du luxe. L’ancienne frugalité est évoquée avec nostalgie. Il faut bannir les romans, les livres qui "badinent de la religion", distinguer sévèrement des "classes" de citoyens par leurs vêtements, restaurer les "sages établissemens de Saint Louis" contre les femmes de mauvaise vie, etc.

Autre

assez nombreuses références (généralement critiques) à Montesquieu.

Cote(s)

BN 8° Lc2 108.