Aller au contenu principal

J89135

Pierre RétatLes Journaux de 1789. Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, 1988, p. 377
mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur  


  

Numéro

135

Type

DP

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Titre

OBJET DU JOUR,/ Questions, Réflexions, Motions/ faites par un Politique de la rue/ de Popincourt./ JOURNAL POUR LEQUEL ON NE SOUSCRIT POINT

Modification(s) du Titre

sous-titre du n° 1: Objet d’hier et d’aujourd’hui/ (les numéros suivants ont un sommaire), suivi de: Entendons-nous et nous aurons du Pain (repris au n° 1, p. 3, en très gros caractères). Au n° 4, le titre est raccourci: Objet du jour, par un Politique [...].

Dates extrêmes

[6-9 octobre 1789 (?)].

Périodicité annoncée

quotidienne: "tous les matins" (page de titre).

Collection en 1789

n° 1-4, sans date.

Pagination

par numéro (8 pages).

Dimensions

122x195 mm.

Nombre de pages du cahier

8 p.

Format

in-8°.

Signatures

par numéro (A4).

Editeur(s)

"Se distribue [...] rue Pavée Saint-André-des-Arcs, n° 22" (p. de titre). [Il s’agit de Briand, hôtel de Villiers: d’après un Avis du n° 1 de L’Ecouteur aux portes, les deux journaux sont publiés à la même adresse].

Imprimeur(s)

L. M. Cellot.

Formes du discours

dialogue avec des "voisins", parsemé de quelques traits légers de langue populaire, dans lequel on n’entend le plus souvent que la voix de "je", l’auteur, qui prend le ton de l’homme du "fauxbourg": homme sans prétention, qui cause à bâtons rompus, à la bonne franquette. Il dit ce qu’il a vu, conseille ses voisins, propose des motions...

Orientation idéologique

traits contre les "gros messieurs" des districts, les bénédictions de drapeaux, les députés de l’Assemblée Nationale qui ne se sont pas émus du festin des gardes-du-corps, les "aristocrates" qui feront tout pour rentrer en maîtres, les 300 de l’Hôtel-de-Ville... Le n° 4 contient un éloge ému du roi, qui sera à Paris "le premier patriote de la France", et une vive critique de l’Ami du peuple de Marat, qui est engagé à rétracter ses attaques contre Necker, sous peine du réverbère.

Cote(s)

BN 8° Lc2 2277; BHVP 10.363, 17.733; Arch. Nat. AD XXa 454 (2 numéros); AR 8° Jo 20.258c.