Aller au contenu principal

J89128

Pierre RétatLes Journaux de 1789. Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, 1988, p. 185-186
mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur  


  

Numéro

128

Type

AN

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Titre

NOUVELLES DE VERSAILLES

Dates extrêmes

juin-juillet 1789.

Collection en 1789

numéros des 25 juin, 28-29 juillet, et Supplément daté du 9 juillet.

Pagination

par numéro (8 pages).

Dimensions

107x180 mm.

Format

in-8°.

Signatures

par numéro (A4).

Editeur(s)

Vente, Libraire des Menus-plaisirs du Roi (numéros des 28 et 29 juill.).

Imprimeur(s)

Ballard (numéros des 28 et 29 juill.).

Auteur(s)

MOREAU de MERSAN le jeune (son nom est à la fin des numéros des 28-29 juillet).

Contenu réel

compte rendu de l’Assemblée Nationale.

Historique

Ces quelques numéros sont regroupés et attribués à Moreau de Mersan par Martin et Walter et par le Catalogue collectif au vu de l’identité du titre. Mais on ne saurait en aucun cas les considérer comme les vestiges d’une collection complète, et le parti pris par ces bibliographes ne va pas sans difficulté. Les numéros des 28-29 juillet semblent revenir seuls, de façon sûre, à Moreau de Mersan, dont la Suite du Courier de Paris à Versailles paraît peu après, à partir du 3 août (voir la notice). Mais aucune marque incontestable ne prouve que la livraison du 25 juin doive y être rattachée; elle porte le même bandeau que la Suite des nouvelles de Versailles de Beaulieu, dans la collection de laquelle elle est en général insérée, et la suivante, Du soir jeudi 25 juin. Nouvelles de Versailles, se termine par la même accolade que celles de Beaulieu. On peut faire la même remarque pour le Supplément des Nouvelles de Versailles du 8 juillet, publiées le 9, bien qu’il ne porte pas, contrairement aux livraisons adjacentes de Beaulieu, l’adresse de la rue du Hurepoix. Comme dans l’exemplaire BN, ces livraisons sont mêlées à la Suite des Nouvelles de Versailles dans Arch. Nat. AD XXa 451, Harvard Fr 1325. 581. Devant l’extrême complexité de certains journaux de la fin juin et du début juillet, on ne peut qu’avouer ses doutes. C’est pourquoi nous respectons ici, à tout hasard, le regroupement des bibliographes antérieurs.

Cote(s)

BN 8° Lc2 154 (numéros intercalés dans la collection); BHVP 968.592 (25 juin).