Aller au contenu principal

J89078

Pierre Rétat, Les Journaux de 1789. Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, 1988, p. 117-121
mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur 


 

Numéro

078

Type

IG

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Année fin

1810

Titre

GAZETTE NATIONALE OU LE MONITEUR UNIVERSEL

Modification(s) du Titre

Le Moniteur (1811-1901).

Dates extrêmes

24 novembre 1789-1810.

Prospectus

Mercure de France, n° 47 (samedi 21 nov.), p. 73-79; et un Extrait du prospectus, en tête du n° 1.

Périodicité annoncée

quotidienne.

Périodicité réelle

quotidienne.

Collection en 1789

n° 1-38 (24 nov.-31 déc.); nouvelle numérotation à partir du 1° janvier 1790.

Pagination

continue (152 pages pour 1789).

Dimensions

270x440 mm.

Nombre de pages du cahier

4 p. imprimées sur trois colonnes.

Format

in-f°, "format d’Atlas".

Signatures

les signatures apparaissent à partir du numéro 5: El-Zl; puis A2-P2, numéros 24 (17 déc.)-38 (31 déc.).

Editeur(s)

Ch.-J. Panckoucke.

Souscription

6 l./ mois, 18 1./ 3 mois, 36 1./ 6 mois, 72 l./ an à Paris, 21 1./ 3 mois, 42 1./ 6 mois, 84 l./ an en province; à Paris, Hôtel de Thou, rue des Poitevins, n° 18, en s’adressant au Sieur Aubry, Directeur du Bureau de la Gazette, ou au Bureau des Affiches de Paris, rue Neuve S. Augustin; chez tous les libraires et directeurs des Postes de France; à Londres, chez Emsly, Lib. dans le Strand (Prospectus), "le prix au débit est de 6 s. la feuille" (ce prix est indiqué en haut de 1ère page, à droite). "L’on ne s’abonne qu’au commencement de chaque mois" (n° 2, p. 8, Avis).
Auteur (s): aucun article n’est signé. La rédaction était dirigée, selon Hatin, par de MARCILLY. La liste des collaborateurs que donnent les bibliographes ne fournit aucune indication sur la date de leur intervention. Plusieurs lettres de J. Peuchet en 1789.

Contenu annoncé

"Gazette et Papier-nouvelles à la manière angloise”, qui mette la Nation Française "au courant de tous les événemens de l’Administration et du gouvernement".
- Assemblée Nationale (en simples "historiens", sans "aucunes observations").
- Politique intérieure et extérieure (tout ce qui est du ressort des gazettes; articles de la Cour, Actes publics, traités; article de l’Angleterre particulièrement soigné).
- Administration et tout ce qui en dépend (guerre, marine, colonies, finances, tribunaux, Commune de Paris, districts...).
- Littérature, Sciences et arts (nouveautés littéraires, même des pays étrangers, estampes, musique, géographie; analyses et extraits; théâtres, Académies, découvertes, expositions de tableaux...).
- Annonces et avis généralement quelconques (payants); spectacles, changes, loterie, prix des matières d’or et d’argent... (Prospectus).

Contenu réel

rubriques stables et les plus importantes: Politique (pays étrangers, France à la fin); Administration, Municipalité de Paris; Districts; Littérature (parfois Littérature étrangère); Mélanges; Assemblée Nationale; Théâtre (ou Spectacles); Rentes, effets publics... Rubriques intermittentes: Législation; Finances; Annonces; Ouvrages publiés; Agriculture; Arts, Gravures; Patriotisme; Académies; Astronomie; Poésie... Journal très riche en nouvelles mais aussi en réflexions et "digressions" des rédacteurs (par exemple à l’article Politique); nombreuses lettres de lecteurs, avec lesquels les rédacteurs ouvrent un dialogue; les extraits et analyses, souvent très bien faits, portent sur les ouvrages les plus variés, français et étrangers. Intérêt particulier pour le commerce et les finances.

Orientation idéologique

le journal veut réunir toute l’information, en une vaste synthèse. Il se caractérise par son sérieux et sa retenue: aucune nouvelle sensationnelle, ni rumeur populaire, ni annonce de pamphlets; engagement révolutionnaire modéré, mais clairement exprimé. Prétention à promouvoir la "véritable politique" en France et en Europe, en favorisant la "réflexion", le "jugement", gages de la liberté, dont il faut "faire aimer les principes conservateurs" (n° 1, art. Politique). Affirmation très ferme du droit des "peuples" contre la politique des "souverains". Exaltation de l’oeuvre de l’Assemblée Nationale, contre les "détracteurs du bien public", assortie de quelques critiques modérées (sur le marc d’argent par exemple). Idéal de "monarchie tempérée", attente des bienfaits d’une "révolution bienfaisante" et d’un retour au calme grâce à une sage constitution. Espoir de "ramener les adversaires de la révolution" en les "touchant", en leur faisant aimer la Constitution. Attitude prudente dans les conflits entre la Commune de Paris et les districts: affirmation de l’autorité de la Commune, mais éloge de l’utilité des districts, bien que Peuchet dénonce les principes "démocratiques" de Danton. Dans l’affaire de Toulon, le journal défend la municipalité et le "peuple" contre les officiers de marine.

Mention(s) d’autres journaux

contre une "calomnie" des Révolutions de Paris, n° 20 (13 déc.), p. 79.

Historique

Les "réimpressions" du Moniteur, à partir de celle de l’an IV chez Agasse, ont jeté l’obscurité sur la bibliographie du début du journal. On se reportera à l’excellente mise au point de Tourneux (n° 10374). Nous ferons uniquement état des résultats de la collation du texte de l’édition originale, et de celui de l’édition Agasse (et des réimpressions successives du XIX° siècle), pour l’année 1789.
Les numéros 1-93 de la réimpression (5 mai- 23 nov.), ont été fabriqués à partir de divers journaux, de textes officiels, et de récits. Les numéros 94-131 (24 nov.- 31 déc.), correspondent aux numéros 1-38 de l’original. Mais la note de L. Gallois en tête du n° 94 est une véritable imposture: il prétend réimprimer le journal de Panckoucke tel qu’il parut pour la première fois: "Ce premier numéro est une sorte de spécimen". Or, comme tous les suivants, ce numéro a fait l’objet de profonds remaniements. Le compte rendu original de l’Assemblée Nationale est remplacé par celui du Bulletin de Maret, plus long, et auquel est attribué le mérite d’une "forme dramatique"; cette substitution est du moins annoncée dans L’Avertissement de l’éditeur au revers de la page de titre de l’édition de l’an IV. On remarquera cependant que la réimpression donne chaque jour la séance de la veille au soir ou du jour même, ce qui est absurde. Les contraintes typographiques qu’entraîne cette substitution retentissent sur la composition des numéros: suppression de toutes les mentions de souscription, de prix, de la rubrique Annonces (ventes de maisons...), Cours des effets publics etc., amputation, assez peu fréquente il est vrai, de la rubrique Politique, permutations constantes de rubriques diverses (annonces d’ouvrages, mélanges, nouvelles de l’Hôtel-de-Ville, des Comités...) dans des numéros de date tantôt antérieure, tantôt postérieure. Enfin des textes, parfois importants, sont supprimés, dans les rubriques Mélanges et Variétés. Signalons ici ceux qui nous paraissent les plus remarquables: n° 8 (1er déc.), p. 31-32, Aux auteurs de la Gazette nationale; n° 14 (7 déc.), p. 55-56, Lettre à M. Civis; n° 15 (8 déc.), p. 59-60, Lettre au Rédacteur; n° 30 (23 déc.), p. 119, id; n° 33 (26 déc.), p. 131, Coup d'oeil rapide sur les Travaux et les Révolutions de l’Assemblée Nationale, récapitulation politique qui est du plus grand intérêt en ce qui concerne l’orientation du journal.
Les Annonces et avis étant payants, le prix en est indiqué dans le Prospectus et dans un Avis à la fin du n° 2. "Le prix de chaque annonce et avis est de 3 liv. pour dix lignes d’impression et au-dessous; de 6 liv. depuis onze jusqu’à vingt lignes; de 12 liv. depuis vingt-une jusqu’à trente lignes; de 18 liv. depuis trente-une jusqu’à quarante lignes; et de 24 liv. depuis quarante-une jusqu’à cinquante lignes. On ne reçoit aucun Avis plus étendu, à moins qu’il ne soit très important. Les Annonces d’effets perdus sont fixées à 6 liv. " Toutefois, le journal contient relativement peu d’annonces.
On consultera l’ouvrage de S. Tucoo-Chala, Charles-Joseph Panckoucke et la librairie française, 1736-1798 (p. 475-490).

Cote(s)

BHVP Per P 168; Ass. Nat. Ez 8 pièce forte (n° 1-181); Newberry FRC 5.506.