Aller au contenu principal

J89067

Pierre RétatLes Journaux de 1789. Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, 1988, p. 105-107
mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur 


 

Numéro

067

Type

DP

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Année fin

1790

Titre

FASTES/ DE LA LIBERTE

Suite du titre

OUVRAGE PERIODIQUE,/ RENFERMANT UNE CORRESPONDANCE GENERALE ET/ PARTICULIERE/ ENTRE LES PEUPLES FRANÇAIS ET LEURS REPRESENTANS,/ L’ASSEMBLEE NATIONALE ET SES COMMETTAIS,/ LES FRANÇAIS ET LES DIFFERENS PEUPLES DU GLOBE, LES ETRANGERS AVEC LA FRANCE./ Par M. DE BELAIR, Ancien Capitaine d’Artillerie

Epigraphe

Nec omnia apud priores meliora, sed nostra quoque aetas multa laudis et artium imitanda posteris tulit, Tac. Ann. Lib. III.

Dates extrêmes

16 novembre 1789-11 janvier 1790.

Prospectus

Prospectus (4 p.) et Prospectus servant d’introduction (35 p.).

Périodicité annoncée

hebdomadaire, tous les lundis, et tous les 15 jours un supplément de trois feuilles et même davantage (Prospectus).

Collection en 1789

n° 1-9 (16 nov. 1789-11 janv. 1790), 432 p., et un Supplément n° I (4 décembre 1789), 48 p. La collection BN conserve la couverture du n° 1 et du Supplément.

Pagination

continue.

Dimensions

125x205 mm.

Nombre de pages du cahier

16 p.

Format

in-8°.

Signatures

continues (chaque livraison comprend trois feuilles: A8-C8, etc.). Ueu(x) mentionné(s): Paris.

Editeur(s)

Bossange et compagnie, Commissionnaires en librairie.

Souscription

15 l./ 3 mois, 30 l./ 6 mois, 54 l./ an à Paris, 16 l. 10 s./ mois, 33 l./ 6 mois, 60 l./ an, en province, chez Bossange et chez PAuteur, rue Saint- Martin, n° 237.

Auteur(s)

BELAIR (Alexandre-Pierre-JULIENNE de). Il rappelle assez souvent qu’il avait proposé des plans aux Ministres, avant la révolution, qu’il a défendu le Marquis de Montalembert et dénoncé le corps royal du génie avant Carnot, dans sa Science de l'ingénieur (n° 3, p. 112).

Contenu annoncé

programme extrêmement ambitieux, qui embrasse l’Assemblée Nationale, les districts, les progrès des sciences, l’agriculture, l’industrie, le commerce, l’architecture, la musique, la poésie, la critique, l’histoire, le roman (longue liste des objets du plan, présentés dans le Prospectus, et développés dans le Prospectus servant d’introduction). Le journal "peut suppléer tous les autres", il formera "des annales générales, où l’histoire politique et littéraire sera complètement traitée", un "centre" de connaissances, une "bibliothèque universelle". "Suppléments considérables" et gravures annoncés.

Contenu réel

les rubriques ne se trouvent pas dans tous les numéros, mais sont assez stables: Correspondance entre les peuples français et leurs représentants, Correspondance des étrangers avec la France, Nouvelles politiques des diverses parties de l’Europe, Districts de Paris, Assemblée Nationale, Finances, Art militaire, Variétés, Littérature, Poésie, Agriculture, Extraits de lettres... Dissertations très développées sur différents sujets. L’auteur est un grand faiseur de projets financiers, diplomatiques, agricoles...

Orientation idéologique

l’auteur évoque l’actualité politique, mais se complaît surtout dans les vastes perspectives. Le journal fera connaître les changements, les progrès de tous ordres produits par la "liberté". La révolution "doit nécessairement communiquer à toutes les nations européennes les mouvements violents qui l’agitent". La France travaille pour l’univers, elle doit éclairer et protéger par les armes les autres peuples. Il faut donc qu’elle cultive au plus haut point tous les arts, et en particulier l’art militaire, toutes les connaissances "utiles", qu’elle devienne, grâce à la prépondérance de sa langue, le "centre" lumineux du monde. L’auteur est favorable à un interventionnisme actif, d’abord dans le Brabant, et demande aux Français de ne pas craindre la guerre, "fût-ce même avec toute l’Europe".

Mention(s) d’autres journaux

contre les journaux privilégiés, n° 8 (4 janv. p. 342-343); contre le Mercure, ibid. (p. 363-364).

Libraire(s)

dénonciation de l’"aristocratie" des libraires qui ont freiné la révolution (n° 8, 4 janv. 1790, p. 340-342). Projet pour encourager l’exportation du livre français, et lutter contre la contrefaçon (n° 2, 23 nov., p. 54-65).

Autre

souscription ouverte chez Fauche-Borel à Neuchâtel, Nouvelles politiques de Berne, n° 97 (5 déc.).

Cote(s)

BN 8° Lc2 282; AR 8° Jo 20.166; Ass. Nat. Ez” 8 boîte (Prospectus et Prospectus servant d’introduction).