Aller au contenu principal

J89064

Pierre RétatLes Journaux de 1789. Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, 1988, p. 101-103
mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur 


 

Numéro

064

Type

AN

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Titre

ETATS-GENERAUX

Modification(s) du Titre

Lettres du Comte de Mirabeau à ses commettons (voir ce titre).

Epigraphe

Novus nascitur ordo (Prospectus).

Dates extrêmes

2-5 mai 1789.

Prospectus

in 4°, 2 pages et un feuillet blanc, sans date, BN 4° Lc2 4005.

Périodicité annoncée

"Trois fois par semaine, les mardi, jeudi et samedi" (Prospectus).

Collection en 1789

n° I (2 mai), II (5 mai). La datation est celle des événements relatés (le n° I porte en intertitre, p. 3, De Versailles, du 4 mai). Le n° I a paru le 5 mai, le n° II le 7.

Pagination

continue (numéro I, 4 pages; numéro II, pages 5-8).

Dimensions

160x200 mm.

Nombre de pages du cahier

4p., imprimées sur deux colonnes en petit romain.

Format

in-4°.

Signatures

A2-B2.

Editeur(s)

Le Jay fils, libraire.

Souscription

9 l./ 3 mois; chez Le Jay (Prospectus et n° I). "Et à Versailles chez Blaizot, libraire de la reine, rue de Satori"(n° II).

Auteur(s)

[MIRABEAU].

Contenu annoncé

la "feuille" est attribuée à "plusieurs bons citoyens", parmi lesquels des "représentans de la nation".
Trois paragraphes:
-1. Etats-Généraux, procès-verbal des Séances;
-2. "analyse fidèle mais rapide des écrits les plus distingués que feront naître les questions du moment";
-3. Variétés, "tous les morceaux que l’on voudra faire passer à l’éditeur, pourvu qu’on n’y discute que des questions vraiment publiques, des intérêts vraiment nationaux". "Constitution, Patrie, Liberté, Vérité, voilà nos dieux" (Prospectus).

Contenu réel

réflexions extrêmement vives et critiques sur la présentation des députés au roi le 2 mai, le sermon de l’évêque de Nancy le 4, l’ouverture des Etats Généraux et le discours de Necker le 5.

Orientation idéologique

Mirabeau emploie un vocabulaire d’avant-garde: "Communes", "assemblée nationale", "cause populaire". Il oppose le "courant de l’opinion publique" aux tergiversations de Necker, et appelle les "représentants de la Nation" à sentir leur "dignité", à se montrer les "hommes d’élite d’une nation qui, pour être la première du monde, n’a besoin que d’une constitution".

Historique

La publication des Etats-Généraux a été un événement que les gazettes étrangères et les rares journaux non autorisés commentent amplement. Le succès de la souscription semble avoir été immense: selon la Gazette de Leyde (19 mai, p. 1) "on assure qu’en 5 jours Le Jay avait eu 11000 souscripteurs". Soulavie écrit dans le Journal des provinces, à propos d’autres feuilles que l’on annonçait au début de mai: "Ces Auteurs rivaux se traînaient tous dans l’ombre, tandis que le Comte de Mirabeau reçut la souscription de plus de trois mille Lecteurs dans deux jours" (Premier cahier, du 1er mai, p. 4). Les réactions, après la publication, sont d’ailleurs le plus souvent défavorables. Nous n’avons mentionné que quelques cotes. Signalons l’exemplaire de la Brown University Library, relié avec les lettres aux commettants (DC 139 E8), qui porte l’ex libris d’Arthur Young.
Le journal de Mirabeau a déclenché une réponse immédiate de l’autorité royale: on trouvera les textes des arrêts du conseil des 6 et 7 mai, et celui de la protestation de l’assemblée des électeurs du Tiers-Etat de Paris, du 8 mai, dans Hatin, Histoire de la Presse (t. IV, p. 436-443). Mirabeau proteste éloquemment contre les arrêts du Conseil dans sa première Lettre à ses commettants (p. 3-9). Voir aussi diverses pièces aux Archives Nationales, VI 551, n° 43-47.
Le libraire dut rendre les souscriptions; les pamphlets suscités par cette péripétie sont inventoriés dans Tourneux, Bibliographie de l’Histoire de Paris (t. IV, n° 24117-24118). L’auteur du Journal général de France (8° Lc2 105) se demande si Mirabeau continuera son journal: "Pourtant il nous a rendu nos neuf francs, moins trente sous" (n° III, p. 2).

Cote(s)

BN Rés. 8° Lc2 2233; BHVP 602.536; Sainte-Geneviève Réserve AEj 8° 36; Arch. Nat. AD XXA 207.