Aller au contenu principal

J89037

Pierre RétatLes Journaux de 1789. Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, 1988, p. 68-69
mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur 


 

Numéro

037

Type

ANN

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Titre

COURIER DE BORDEAUX,/ OU/ NOUVELLE CORRESPONDANCE/ Entre Messieurs S*** et Brun de S. Fond,/ de Paris, et M****, citoyen de Bordeaux.

Modification(s) du Titre

le titre du n° II porte "Brun de La Fond". [...] Entre M. S. Loriol, de Paris et M****, citoyen de Bordeaux (à partir du n° IV, 20 nov.). [...] Entre M. de L..., de Paris, et une Dame de Bordeaux (à partir du n° VI, 22 nov.).

Epigraphe

Utile dulci.

Dates extrêmes

17 novembre-23 décembre 1789.

Prospectus

le n° I fait référence à un prospectus.

Périodicité réelle

quotidienne.

Collection en 1789

n° I-X (17-26 novembre), XI (23 décembre), l’interruption est expliquée par une maladie de l’auteur.

Pagination

continue (88 pages).

Dimensions

120x195 mm.

Nombre de pages du cahier

8 p.

Format

in-8°.

Signatures

continues (A4-L4).

Editeur(s)

Dufour (n° I-X).

Imprimeur(s)

Caillot et Cie (n° XI).

Souscription

12 l./ 3 mois, franc de port.

Auteur(s)

BRUN de SAINT-FOND (signature du n° I), corrigé en BRUN de LA FOND (signature du n° II), puis S. LORIOL (titre du n° IV, et signe les numéros suivants).

Contenu annoncé

"Assemblée Nationale, Nouvelles de la cour et de la ville, Nouvelles étrangères, anecdotes piquantes, littérature, voilà les riches mines que je vais exploiter et rendre mes tributaires. Si je ne suis pas toujours gai (...) je serai du moins varié, surtout toujours vrai, quoique nouvelliste, et point hâbleur quoique gascon" (n° I, Projet de l’Auteur).

Contenu réel

Assemblée Nationale, Variétés, Commune de Paris, Nouvelles étrangères, Anecdotes (ces rubriques sont irrégulières, traitées brièvement); nombreux titres occasionnels à l’intérieur du numéro. Un sommaire en tête.

Formes du discours

compte rendu de l’Assemblée Nationale souvent sec, mais parfois vif et pittoresque. Nouvelles et anecdotes discontinues. La convention du dialogue épistolaire s’installe à partir du n° VI, mais de façon intermittente.

Orientation idéologique

peu sensible. Hostile à Mounier.

Autre

contient l’anecdote du tailleur enlevé et des 4 têtes (n° V); de la naissance d’un monstre ayant la tête de Foulon (n° X).

Cote(s)

BN 8° Lc2 283; AR 8° Jo 20.893 (n° 2, 4, 7).