Aller au contenu principal

J89021

Pierre Rétat, Les journaux de 1789, Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, p. 50-51
mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur


 

Numéro

021

Type

PB

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Titre

CAHIERS/ DU/ QUATRIEME ORDRE,

Suite du Titre

CELUI/ des pauvres Journaliers, des Infirmes, des Indigens, etc., L’ORDRE SACRE DES INFORTUNES; OU Correspondance Philanthropique entre les Infortunés, les Hommes sensibles, et les Etats-Généraux: Pour suppléer au droit de députer directement aux Etats, qui appartient à tout Français, mais dont cet Ordre ne jouit pas encore. Par M. Dufourny de Villiers.

Epigraphe

Consolamini, consolamini, Popule meus: quare moerore consumeris? quare innovavit te dolor? Salvabo te: noli timere.

Dates extrêmes

25 avril 1789.

Prospectus

à la fin du numéro, p. 19-30.

Collection en 1789

n° I, 25 avril 1789.

Pagination

30 pages.

Nombre de pages du cahier

16 p.

Format

in-8°.

Signatures

A8-B8.

Auteur(s)

DUFOURNY de VILLIERS, "rue des Mathurins, au petit hôtel de Clugny".

Contenu annoncé

publication de "mémoires" révélant et dénonçant les abus, sans "personnalité" ni "esprit de parti", destinés à émouvoir les députés aux Etats Généraux et à faire reconnaître les droits du quatrième ordre "lors de la prochaine convocation". Collaboration sollicitée des curés, sociétés philanthropiques, administrateurs des hôpitaux; mémoires sur le prix du pain, l’éducation populaire, le logement, les maladies des pauvres, les dépôts de mendicité (Prospectus).

Contenu réel

Avertissement revendiquant la totale liberté de la presse "prononcée et promulguée dès à présent par la volonté unanime de la Nation". Exposé sur la nécessité d’abolir la distinction des ordres, ou de reconnaître un quatrième ordre. Le Tiers-Etat représente les riches, et de véritables "privilégiés". Le but de la société est la conservation des faibles (et non celle des propriétés), le bonheur de tous par la consommation et la fraternité.

Orientation idéologique

défense émue et sensible des opprimés (apostrophe aux riches "méprisants", exaltation de la vertu des "infortunés"); dénonciation des "doctrines modernes" (propriété, commerce, enrichissement, salaire minimum fixé par la concurrence), au nom du "devoir moral", d’un véritable pacte social (les premiers hommes), enfin de la "Nécessité", "force morale irrésistible qui opère les révolutions".

Cote(s)

BN 8° Lb39 1583; BHVP 604.596, 950.373, 27.986; Arch. Nat. AD XXA 106; AR 8° Jo 20.185.