Aller au contenu principal

J89182

Pierre RétatLes Journaux de 1789. Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, 1988, p. 255-256
mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur


 

Numéro

182

Type

AN

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Année fin

1790

Titre

SUITE/ DES NOUVELLES DE VERSAILLES./ Du..., publiées le...

Modification(s) du Titre

Suite/ des Nouvelles de Versailles.../ Assemblée Nationale/ Séance du.../ (2, 4 juill.). Suite/ des Nouvelles de Versailles./ Courier national./ Séance du... (6 juill.-13-14 août.). A partir du 9 juillet la numérotation apparaît (n° 9) avant Courier national. Suite/ des nouvelles de Versailles./ n° 39/ Du.../ Courier national, ou rapport très exact des Séances de l’As/ semblée Nationale et des Communes de/ Paris, n° 39-% (18 août-18 oct.); à partir du n° 43 (22 août) Du.../ Séance du...Nouvelles de Paris, Courier national/ ou rapport [...] n° 97, (2 oct.). Suite/ des Nouvelles de Paris,: Courier national/ ou rapport [...] n° 98-168 (21 oct. 1789-ler janv. 1790).

Dates extrêmes

1er juillet 1789-ler janvier 1790.

Périodicité réelle

quotidienne.

Collection en 1789

livraisons non numérotées, 1-8 juillet; n° 9-168 (9 juill. 1789-ler janv. 1790).

Pagination

par livraison (6 à 8 pages).

Dimensions

120x195 mm.

Nombre de pages du cahier

8 p.

Format

in-8°.

Signatures

par livraison (A4).

Editeur(s)

Beuvin, vis-à-vis l’Hôtel des Deux-Ecus (n° 40, 19 août 1789) - >; Beuvin, quai des Augustins (n° 148, 10 déc. 1789).

Imprimeur(s)

Couturier, n° 25 (30-31 juill.) =>; Valleyre le jeune, n° 39 (18 août); Ballard, n° 116 (8 nov.) =>; Valleyre le jeune, n° 138 (30 nov.) =>; Letellier et André, n° 140 (2 déc.) =>; P. André, n° 160 (23 déc.). Exceptionellement, les numéros 22-24 (28-30 juill.) sont imprimés à Rouen chez Seyer et Behourt.

Permis de police

permis de l’Hotel-de-Ville de Rouen du 31 juillet à la fin des numéros 22-24 (28-30 juill.).
La collection 8° Lc2 5901, en dehors des premiers numéros qui sont composites, présente un texte semblable à celui du Courier national, 8° Lc2 144 (voir la notice), mais la relation éditoriale n’est pas claire. Elle semble être, à certains égards, une contrefaçon: on ne trouve jamais de prix de souscription, ni, avant le 18 août, d’adresse de Bureau (contrairement à Lc2 144), ni de permis, sauf pour les trois numéros imprimés à Rouen. Toutefois le nom de l’imprimeur, à partir du moment où il paraît est le même; une numérotation continue s’installe à partir du 9 juillet, contrairement à l’autre collection. Nous pensons qu’il s’agit d’une réimpression, qui, par la variation du titre, a pour but de favoriser la diffusion et la concurrence avec d’autres journaux. On remarquera que le titre: Suite des nouvelles de Versailles est celui de Beaulieu; les numéros du 1er et du 3 juillet l’imitent d’ailleurs assez bien.
A partir du n° 39 (18 août), la collection, comme sa semblable Lc2 144-Lc2 280bis etc., reproduit le texte de Versailles et Paris. Sur les conjectures que l’on peut avancer à ce propos, on se reportera à la notice du Courier national, ou rapport très exact..., et, sur la collaboration éventuelle de Pussy aux débuts de ce journal, à la notice du Courier national de Pussy.
Signalons, dans la collection BN, la présence d’un occasionnel qui fait probablement partie de la série du journal (même composition, même ornement typographique): Emprisonnement volontaire de Gardes-Françaises. Nuit du Samedi 4, au dimanche 5 (7 pages).

Cote(s)

BN 8° Lc2 5901 (1) (1er juill. n° 80, 30 sept.), (2) (n° 81, 1er oct.-168, 1er janv. 1790).