Aller au contenu principal

J89097

 Pierre RétatLes Journaux de 1789. Bibliographie critique, Paris, Editions du CNRS, 1988, p. 144

mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteur  


 

 

Numéro

097

Type

AN

Aire géographique

PRESSE PARISIENNE

Année début

1789

Année fin

1792

Titre

JOURNAL DES DECRETS/ DE L’ASSEMBLEE NATIONALE,/ POUR LES HABITANS DES CAMPAGNES

Modification(s) du Titre

le titre de la partie rétrospective, des Séances de mai à octobre 1789, parue en 1790, et qui ouvre la collection, est plus long: [...] Campagnes,/ et/ de Correspondance entre les Municipalités des villes/ et des campagnes du Royaume/Par M. de St. M.../ Le journal a continué, après juin 1792, avec des titres différents, jusqu’en octobre 1795.

Epigraphe

épigraphe du Contrat social: partie rétrospective.

Dates extrêmes

vers le 25 octobre 1789-30 juin 1792.

Prospectus

en tête de la collection BN, 4 pages, Paris, Clousier, 1789. Le titre est le même que celui d’une page de faux-titre du n° 10, et que celui de l’introduction de 1790; ce prospectus pourrait donc dater de la fin décembre.

Périodicité réelle

hebdomadaire (ce n’est qu’au n° 4 de janv. 1790 que le lundi est indiqué comme jour ordinaire de départ du journal).

Collection en 1789

n° 1 (Semaine du 18-24 oct. 1789)-11 (Semaine du 26-31 déc.). Le n° 1 a donc sans doute paru quelques jours après le 24 octobre. Le 1er volume s’ouvre sur un Discours préliminaire (48 p.) et des Séances tenues à Versailles, 260 p., exposé rétrospectif paru en février 1790 (cf. n° 8, p. 22, Avis).

Collection

la coll. BN comprend 11 volumes jusqu’au 30 juin 1792.

Pagination

par numéro (16 à 25 pages, le plus souvent 16; un Supplément au numéro 10 est paginé 23-30).

Dimensions

130x205 mm.

Nombre de pages du cahier

16 p.

Format

in-8°.

Signatures

aucune.

Editeur(s)

les numéros de 1789 ne portent pas d’adresse de libraire ni d’imprimeur. Le Prospectus (fin déc.) porte celle de Clousier, Imprimeur du Roi, de même que la page de titre de la partie introductive parue en 1790, et celle du second volume, "Tome premier" (janv.-mars 1790).

Souscription

9 l./ an (52 numéros de 16 pages et des suppléments), franc de port, pour tout le royaume, chez M. Coutery, notaire, rue Chabanois, n° 18, chez le commissaire de Landelle, rue Saint-Benoît, n°41, et chez M. Petit, libraire au Palais-Royal, n° 250 (n° 10, v° de la page de titre, semaine du 12-18 déc., et Prospectus). Les municipalités et les curés qui souscriront avant le 15 janvier 1790 recevront gratis la partie rétrospective, les autres souscripteurs la paieront 4 1.10 s. (ibid.). "Le prix très-modique de la souscription ne peut subvenir aux frais", plusieurs députés aident le journal (n° 8, p. 22, Avis).

Auteur(s)

[SAINT-MARTIN Laurent-François PRAULT, dit PRAULT de].

Contenu annoncé

entreprise attribuée à "plusieurs députés". Le journal pourra être considéré comme un "Catéchisme National", nécessaire aux municipalités et aux futurs candidats à l’Assemblée Nationale (connaissance des décrets des législatures précédentes, chronologie exacte, explication des motifs des lois). Les curés doivent faire sentir l’importance "d’acquérir des connaissances dans les Administrations publiques". Le journal établira en outre une "correspondance" entre les municipalités, pour qu’elles s’unissent et se portent des secours réciproques. Le style du journal sera "simple et à la portée des habitants" (Prospectus).

Contenu réel

les seuls titres internes sont les dates des séances de l’Assemblée Nationale (Du...) ou Décret. Le texte prend généralement la forme d’un discours aux récepteurs: "Chers Concitoyens", "Chers Habitants". Commentaires critiques sur certains décrets, par exemple sur le marc d’argent et l"aristocratie des riches, et conséquemment de vos ennemis insolens et superbes" (n° 8, p. 2-5).

Historique

Ce journal est complété par: JOURNAL DE CORRESPONDANCE/ ENTRE LES MUNICIPALITES DU ROYAUME,/ OU/ Deuxième Partie du Journal des Décrets de l'Assemblée/ Nationale, pour les habitons des Campagnes/. La collection BN 8° Lc2 269 A contient un numéro sans date (avril 1790), et un numéro sans date (8 p.), qui semble dater de décembre 1789; on trouve en bas de la première page à gauche, la mention "1789, deuxième partie". Il est composé d’un arrêté du Comité de Recherche de la Commune de Paris "du 18 novembre dernier" et d’une délibération des municipalités d’Alsace.
Les premiers numéros de l’exemplaire BN du Journal des Décrets portent également la mention infrapaginale "1789, Deuxième partie". Ce pourrait être le signe d’une réimpression. Dans le n° 10, on annonce que la première édition des huit premiers numéros est épuisée, et qu’une seconde édition sera disponible au début de janvier 1790 (p. 22); selon le n° 5, de janvier 1790, la seconde édition des onze premiers numéros a été épuisée en moins de vingt jours, quoique tirée à un plus grand nombre d’exemplaires que la première; une nouvelle édition est promise pour le 20 février. La mention "deuxième partie" vient-elle d’une confusion de l’imprimeur, ou se comprend- elle, lors de la réimpression, par rapport au Discours préliminaire et aux Séances tenues à Versailles, parus entre-temps?

Cote(s)

BN 8° Lc2 269; Newberry FRC 5.707; Harvard Fr 1325.765.